Accueil » En bref

12ième festival des Hautes Terres : Promouvoir le patrimoine immatériel des régions de montagnes

Soumis le mardi 10 avril 2012Réagir à l'article
Conférence de presse 2012

Les cornemuses, l’occitan et la Garrotxa seront les invités des Hautes Terres 2012 avec en super star Carlos Nuñez. 22, 23, 24 juin, à vos agendas !

 

Le programme du 12ième festival des Hautes Terres est désormais connu. Jeudi soir,Pierre Jarlier l’a dévoilé devant la presse. Cette nouvelle édition conserve l’âme des précédentes. «Nous ne souhaitons pas une manifestation plaquée sur le territoire mais notre objectif est de mettre en lumière la culture vivante de nos régions de montagne et de réfléchir à sa mise en scène comme vecteur d’attractivité très fort», explique le sénateur-maire de Saint-Flour.

Les Hautes Terres appellent à mieux se connaître et à une certaine fierté des richesses locales comme ont su le faire, Corses, Pyrénéens ou Bretons.

 

Plus d’une trentaine de groupes musicaux seront présents durant ces trois jours fin juin, sur les sept scènes installées en centre ville mais aussi dans les bars pour de réelles journées de fête.

La musique trad sera le fil conducteur. Elle se déclinera toutefois en différentes versions selon les influences et les origines de chacun. Depuis les ballades des Ida Red Trio qui joue la musique des montagnes des Appalaches en Amérique du nord aux très énergiques Els Filibusters de Catalogne, et à Evening Star porté par une référence de la vielle, Patrick Bouffard, et de la cornemuse, Paul James, les possibilités de découverte seront multiples.

Les Hautes Terres sont aussi un lieu de création avec deux projets : l’Orchestre National de Salilhes (ONS) et le Comité en résidence à la maison de site d’Alleuze.

 

La jeunesse sera très présente preuve de l’avenir de l’expression culturelle ancrée dans les territoires. Franco-trucs Arasta Bazar fera partager son enthousiasme. Mais surtout, les jeunes de l’école de musique traditionnelle d’Olot donneront du coffre le samedi soir. L’ensemble met à l’honneur le sac de Gemecs, la cornemuse catalane  à laquelle répondra en écho la gaïta galicienne du maître Carlos Nuñes. La star qui a enflammé les nuits celtiques de Lorient, le Stade de France et joué aux côté d’artistes comme Dylan, Lou Reed, Sinead O’Connor, INXS, Alice Cooper, revient ainsi à Saint-Flour où le public garde l’agréable souvenir de son concert sur les Allées en 2003. De catalogne et plus particulièrement de la Garrotxa, invité d’honneur, de Galice, d’Auvergne ou encore de Gascogne, la cornemuse sera dans tous ses états, elle aussi vedette de ce festival.

 

Les autres expressions artistiques ne sont pas oubliées avec la danse en compagnie de Cantalas et de « la diva du dancing », les musiques à danser du Duo Lagrange.Rutkowski et le spectacle « le 37,2° nouveau est arrivé » avec le danseur Christian Frappa accompagné au violon par François Breugnot.

 

Enfin, pour la première fois, le festival ouvrira un nouveau chantier, celui de la défense et de la promotion de la langue occitane. « Je suis de ceux qui défendent les langues régionales et c’est une volonté politique de travailler à son maintien », expliquait Pierre Jarlier devant la Presse.  Etquoi de mieux pour la promouvoir que le conte. Ce sera notamment en compagnie de Florant Mercadier et « les contes du placard ». En partenariat avec l’Institut d’études Occitanes, celui-ci interviendra au théâtre le Rex.

Exposition « jouez la nature » avec le Pays d’art et d’histoire, le marché des saveurs et de l’artisanat de montagne, le salon du livre montagne et l’espace luthiers complètent ce 12ième festival.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.