Accueil » Événements

A la rencontre d’une restauratrice de mobilier d’art

Soumis le dimanche 16 octobre 2016Réagir à l'article
christine bachellerie

Dans le cadre de sa thématique 2016 sur les métiers d’art, le Pays d’art et d’histoire du Pays de Saint-Flour-Margeride propose de découvrir  le quotidien d’une restauratrice de mobilier d’art. Rencontre avec Christine Bachellerie dans son atelier pour comprendre son quotidien professionnel.
Après une carrière dans la fonction publique, à 42 ans, Christine Bachellerie est repartie sur les bancs de l’école pour assouvir une passion.
Les techniques d’assemblage, de placage, de finition du bois, l’approche scientifique des matériaux et de leur processus de dégradation l’acquisition d’une bonne connaissance de l’histoire des styles du mobilier sont au programme des formations successives.
Après son CAP d’ébéniste en 2010, et un titre professionnel de « Restaurateur de mobilier d’art » au centre AFPA de Chartres, elle crée son entreprise en 2002 « Secrets d’atelier » à Saint-Georges.

Elle complète sa formation par un stage à la restauration de marqueterie Boulle chez Daniel Beauron, Maître artisan d’art à Mont-de-Marsan et un stage en expertise de mobilier ancien chez le maître ébéniste Jacques Dubarry de Lassale à Roquebrune. En 2014, elle prépare un Brevet de maîtrise de Maître artisan d’Art à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Cantal. Aujourd’hui, elle prépare son CAP doreur à la feuille ornemaniste à l’école d’ameublement « La bonne graine » à Paris (75).
C’est dans des odeurs puissantes de colle chaude,  de bois fraîchement scié,  d’alcool à vernir ou de cire que les commodes, chaises, armoires, coffres et coffrets, statues, cadres de tableaux, cartels et autres objets retrouvent leur beauté d’origine dans le respect des techniques d’autrefois.
Rendez-vous au bourg de Saint-Georges

Dimanche 23 octobre 2016 à 15 heures

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.