Accueil » En bref

ALT Pays de Saint-Flour, un tourisme de territoires

Soumis le mercredi 9 mai 2012Réagir à l'article
Réunion ALT mai 2012

Le comité de pilotage de l’Agence Locale de Tourisme (ALT) « Les Pays de Saint-Flour »1 s’est réuni le
jeudi 26 avril à Saint-Flour sous la présidence de Pierre Jarlier. Les actions 2012 étaient à l’ordre du jour
ainsi que le projet d’Office de tourisme intercommunautaire.
L’action de l’ALT s’inscrit dans la continuité en 2012, avec le souci de pérenniser les actions de
communication incontournables appréciées par la clientèle et de dégager des marges de manoeuvre pour la
réalisation d’actions nouvelles en faveur de l’attractivité touristique du territoire.
Ces orientations se traduisent par la volonté d’optimiser et maîtriser les éditions au profit d’une part
croissante accordée à la communication numérique en écho à l’évolution du marché du tourisme et à la
politique touristique régionale.
En matière d’éditions, l’accueil qualifié de la clientèle étrangère est visé avec l’élaboration d’un nouveau
guide d’accueil bilingue (anglais/allemand) ainsi qu’un dépliant camping-cars bilingue (français/anglais).
Pour la partie numérique, après la création du site Internet de l’ALT fin 2011, une version anglaise est
programmée en 2012. Une politique commune de communication web se dessine pour tendre vers des outils
mutualisés. Avec à terme, un seul site Internet et des entrées multiples (échelles ALT et OT), il s’agit de
proposer aux clients et aux prestataires une promotion cohérente à la fois plus efficace et de meilleure
qualité.
En vue de déployer une action numérique plus forte à l’avenir, l’ALT participe assidûment à la politique
régionale dans ce domaine : formation d’animateurs numériques des territoires, cahier des charges pour la
création d’une plateforme mobile mutualisée (site mobile, applications).
Parmi les actions majeures, en partenariat avec le CRDTA², l’ALT renforce la promotion des activités de
pleine nature. Cette filière fait l’objet d’un programme soutenu en 2012 : magazine rando, salon de la
randonnée à Lyon, accueils presse, reportages vidéos, campagne publicitaire papier et web…
En matière d’organisation, le projet de création d’un office de tourisme intercommunautaire à l’échelle de
l’ALT doit aboutir d’ici fin 2012. Les contours financiers et juridiques sont actuellement à l’étude.
Une concertation est engagée avec le Syndicat Mixte Garabit-Grandval qui doit lui aussi évoluer
juridiquement dans le cadre de la réforme territoriale. En effet, le futur Office de tourisme
intercommunautaire, qui prendra la forme d’un EPIC3, doit émaner d’un syndicat mixte.
Le nouveau dispositif de soutien aux ALT pour la période 2012-2014 de la Région Auvergne demande « aux
collectivités d’oeuvrer pour la création effective de structures intercommunautaires au plus tard au 30 juin
2014 ». Les communautés de communes doivent délibérer dans ce sens d’ici fin mai et attester ainsi de leur
bonne intention d’oeuvrer dans cette direction.
Le Pays de Massiac et la Communauté de communes Margeride-Truyère ont déjà délibéré favorablement. Le
Caldaguès-Aubrac a fait part de son intention de ne pas continuer dans cette voie par sa représentante
Madeleine Baumgartner : « le territoire n’est pas prêt à intégrer l’Office de tourisme intercommunautaire
mais il ne souhaite pas couper les ponts avec l’ALT, le Cantal et l’Auvergne », tout en faisant part de leur
engagement « accru en faveur de la promotion de l’Aubrac à travers Aubrac tourisme ». En matière
d’aménagement touristique, une collaboration à l’échelle de l’ALT pour le portage de projets
supracommunautaires est « une perspective envisageable à réfléchir ensemble ». Le Comité de pilotage a
pris en compte ces orientations « cohérentes avec la démarche Parc ».
Pour clore la soirée, Bruno Avignon, nouveau directeur de l’ADTA4, a pris la parole en appréciant « la
volonté de l’ALT de concentrer son action sur des objectifs précis annuels et pluriannuels ». Il a présenté les
évolutions des missions et des priorités de la nouvelle agence en soulignant la nécessaire collaboration avec
les territoires.
1- Cette structure regroupe un vaste territoire composé des Communautés de communes et Offices de tourisme du pays de Massiac,
de Margeride-Truyère, de Caldaguès-Aubrac, du pays de Pierrefort, de la Planèze, du pays de Saint-Flour et la commune de
Neuvéglise.
2 – CRDTA : Comité Régional de Développement du Tourisme en Auvergne
3 – EPIC : Etablissement Public Industriel et Commercial.
4 – ADTA : Agence Départementale Touristique Accueil, issue du regroupement entre Cantal Tourisme et plusieurs missions de
Cantal Expansion

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.