Accueil » En bref

Assises régionales de la jeunesse

Soumis le samedi 16 avril 2011Réagir à l'article
Assises régonales de la jeunesse

Présentation à Saint-Flour

Lundi 11 avril, Anna Aubois, vice présidente du Conseil régional d’Auvergne, en charge de la jeunesse était à Saint-Flour pour présenter le résultat du questionnaire proposé aux 16-30 ans dans le cadre des assises régionales de la jeunesse. Il s’agissait de cerner les attentes de cette population pour lui faire des propositions concrètes.

L’an dernier, 50 000 questionnaires étaient diffusés aux jeunes de 16-30 des quatre départements auvergnats. Sur la base du volontariat, 3700 ont été retournés. “La base des réponses volontaires ne nous ont pas permis de toucher certaines catégories de jeunes mais le nombre nous permet d’avoir une base de travail suffisante”, reconnaît l’élue régionale.

Plusieurs thèmes avaient été retenus préalablement comme l’autonomie, la santé, l’emploi, le logement, se divertir ou encore l’appartenance à l’Auvergne. “Dans le bilan, le plus inquiétant est l’accès à la santé pour des raisons financières”, relève Anna Aubois

Des problèmes rencontrés par cette population sur ces différents thèmes, le Conseil régional souhaite engager trois types de mesures :

D’une part, de manière générale d’information, d’aide à la mobilité, d’accès à la santé, de soutien au retour à l’emploi ;

D’autre part, d’un soutien aux conditions de ressources avec la mise en place d’une carte de crédit sur des prestations arrêtées (mutuelles, assurances, financement du permis de conduire…) ;

Enfin, sur un plan territorial par des partenariats avec les conseils généraux, les pays ou les communautés de communes sur des thématiques locales”.

Lors de cette présentation, Pierre Jarlier, sénateur maire de Saint-Flour et président de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour, s’est félicité de la démarche entreprise par le Conseil régional et des axes d’actions proposés. “Cela va dans le sens de ce que nous avons mis en place avec le contrat social de la ville et nous pourrions grâce à la Région impliquer davantage de jeunes. Nous devons les soutenir pour l’emploi, le logement, la mobilité mais aussi l’accès aux loisirs les plus divers possibles”.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.