Accueil » En bref

Budget voté, complexe sportif engagé

Soumis le vendredi 30 mars 2012Réagir à l'article
Conseil communautaire du 29 mars 2012

Jeudi, le conseil intercommunal du Pays de Saint-Flour a voté le budget primitif. Il a été établi pour intégrer l investissement important du complexe sportif intercommunal qui doit se substituer au gymnase dela Sanfloraine. Lesmarchés viennent d’être signés et les premiers travaux débuteront dans le mois d’avril.

L’analyse financière préalable à la présentation du budget a permis de travailler en prospection sur les quatre prochaines années pour faire les meilleurs choix et poursuivre les investissements au service du territoire et de sa population.

Pour cette étude, il a été décidé de partir d’une situation très précise de 2012 pour « écrire » déjà le budget suivant. « Je retient dans votre démarche la précision des chiffres et la règle de prudence, ce qui vous permet de considérer que ce document constitue votre feuille de route pour les prochaines années » ; a fait remarquer Fabrice Prunier, comptable public.

Ligne par ligne, les charges de fonctionnement et d’investissement ont été passées au crible pour en connaître leurs évolutions sur la base de critères mis en place pour établir plusieurs hypothèses.

Il a été retenu un besoin d’investissement de 2,6M€ par an en moyenne pour financer: le complexe sportif (5,8 M€ HT); la mise hors d’eau hors d’air du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (376 000€ HT) ; l’Accueil de Loisir Sans Hébergement (650 000€HT), le projet de territoire (1,3M€) et les services à la population (160 000€).

« Nous nous tenons en retrait de l’évolution constatée ces dernières années de nos recettes pour tenir compte d’une baisse des aides publiques et d’une stabilité possible de notre richesse fiscale, a fait remarquer Pierre Jarlier, président de la Communauté de communes.

Dans ce contexte la simulation présente un besoin d’emprunter d’environ 2,4 M€ en tout sur la période 2012-2013 ce qui est conforme aux années précédentes. L’excédent de fonctionnement 2011 sera mobilisé à hauteur de 415 000 € pour 2012 et 486 000 € pour 2013.

« Comme nous nous y étions engagés, nous avons construit un budget de prudence sans augmentation de nos taux d’imposition comme les cinq années précédentes », a expliqué Pierre Jarlier.

Plusieurs élus ont pris la parole pour exposer leur satisfaction à propos de ce budget 2012 et la possibilité pour la collectivité de réaliser le complexe sportif désormais très attendu.

« Avec un budget raisonnable dans un contexte difficile, nous nous pouvons encore réaliser des projets pour notre territoire », a résuméJean-Jacques Monloubou, vice-président de la Communauté de communes.

Pierre Jarlier a rappelé au fil des dossiers que le prochain contrat de territoire portera sur les services à la population, le soutien au développement rural et agricole et l’accompagnement du commerce de centre ville.

La communauté de communes accorde une subvention équivalente à 2011 au Centre Aqualudique dont la hausse des charges de fonctionnement est compensée par l’augmentation de ses recettes.

Au chapitre de l’attribution des subventions, Pierre Jarlier s’est arrêté sur le soutien accordé à la mission locale des Hautes-Terres. « Les aides de l’Etat et du Conseil général resteront identiques et on nous demande d’augmenter notre participation de 50%, a-t-il expliqué. Nous accorderons cette subvention car la mission locale réalise un travail exemplaire auprès des jeunes pour trouver un emploi, une formation… Mais je ne comprends pas que certaines communes ou communautés de communes ne participent toujours pas à cet effort de solidarité ».

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.