Accueil » En bref

Chaliers à la biennale d’architecture de Venise

Soumis le mardi 16 février 2016Réagir à l'article
chaliers margeride village RF 2014
Premier prix régional « valeurs d’exemple » 2015, le bourg de Chaliers a été retenu avec 11 autres projets pour représenter la France à la 15e biennale d’architecture de Venise de mai à novembre prochains. Sur le pavillon français, photos, documents audio et maquettes évoqueront les aménagements du bourg menés par l’équipe municipale de Bernadette Resche et l’architecte cantalien Simon Teyssou.
Simplicité, sobriété, polyvalence, alliées à la qualité et au choix des matériaux (pierre, métal, bois) dans un village riche de son patrimoine bâti et de son site exceptionnel dominant les gorges de la Truyère, font la réussite de cette réalisation.
« L’architecture est un engagement, a souligné Frédéric Bonnet, en charge de la conception du pavillon français à Venise. Et Chaliers est aujourd’hui un exemple pour avoir fait le choix d’un aménagement à la fois contemporain et très identitaire, éloigné de ceux que l’on retrouve partout».
« Il nous a fallu plusieurs années, pour réunir le budget mais aussi mener une réflexion de fond pour conduire ce chantier et qu’il « n’abime pas » notre patrimoine, résume Mme le maire. Cela a aussi été un travail de confiance avec l’architecte, grâce aussi aux conseils du CAUE et l’aide du département dans le cadre de l’opération « cœur de village » ».
Pierre Jarlier, président de la Communauté de communes du pays de Saint-Flour-Margeride, a insisté « sur la valeur d’exemple d’une petite commune pour un très beau projet qui fera école. Notre communauté de communes, labellisée Pays d’art est d’histoire, est engagée dans le même sens pour contribuer aux cotés des communes à l’attractivité du territoire par la mise en valeur de notre patrimoine et de nos magnifiques paysages.
 

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.