Accueil » À la une

Fusion des Communautés du Pays de Saint-Flour et de Margeride

Soumis le lundi 2 décembre 20132 avis
fusion

Le 2 décembre, la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) du Cantal a approuvéà lunanimité la fusion de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour et de celle de Margeride-Truyère.

 « C’est un grand pas en avant pour notre territoire, deuxième bassin économique du Cantal. Dans un contexte économique difficile, les élus ont pris le parti de la solidarité pour renforcer notre attractivité. C’est le choix dune Communauté de territoire et de vie autour de lA75 » explique Pierre JARLIER président de la communauté du Pays de Saint-Flour.

 La future « Communauté de Communes du Pays de Saint-Flour Margeride » sera le deuxième EPCI du Cantal. Elle sera composée de 29 communes pour plus de 16 000 habitants et dune surface de près de 550 Km2.

 Le Président de la Communauté de communes de Margeride-Truyère sest félicité de cet accord de la CDCI. « Nous allons pouvoir mener des projets dinvestissement structurants et je suis rassuré pour lavenir du territoire» reconnait Albert Hugon.

 La Sous-préfète de larrondissement de Saint-Flour a quant à elle salué lambition de ce projet. « Vous êtes des précurseurs. Lunanimité de la CDCI pour votre projet est un signal fort. Vous pouvez être fiers de vous » remarque Delphine Balsa.

 Larrêté du nouveau périmètre de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour Margeride devrait être pris par le Préfet dans les tout prochains jours, pour une reconnaissance officielle au 1er janvier 2014.

2 avis »

  • Arnaud Labro a écrit :

    Favorable à la fusion des EPCI autour de Saint-Flour, je m’interroge sur la lisibilité du nom retenu. Je comprends qu’il « en faut pour tout le monde », mais le grand pays de Saint-Flour ainsi formé regroupe deux régions naturelles, la Margeride et la Planèze (ce qui fait de Saint-Flour une ville porte non seulement des monts de la Margeride, mais aussi de ceux, tout aussi emblématiques, du Cantal) . Pourquoi ne pas faire place aux deux – Planèze & Margeride ? Ou pourquoi ne pas tout simplement retenir Pays de Saint-Flour, voire Pays Sanflorain, plus attrayant encore? Ainsi on marque le caractère central de Saint-Flour, tout en faisant une place à toutes ses régions naturelles, qui sont autant d’atouts touristiques.

  • Benoît PARRET (author) a écrit :

    La communauté de communes évoluera-t-elle encore dans un avenir proche? nous profitons de votre message pour lancer un appel aux suggestions d’un nouveau nom qui, comme vous le dites, devra synthétiser les identitités de notre territoire.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.