Accueil » Événements

Conférence au musée de la Haute-Auvergne : « De Gauguin aux Fauves »

Soumis le mercredi 18 avril 2012Réagir à l'article

« De Gauguin aux Fauves »,
un courant de pensée et de peinture méconnu, les Nabis ou« le droit de tout oser ».
Conférence le SAMEDI  28 avril 2012 à 20h00
Salle capitulaire de la Cathédrale (entrée par le Musée de la Haute-Auvergne)
Entrée libre

Paul Sérusier, 1888, Le Talisman

 

Un courant de peinture qui se réclame, fin XIXème siècle, d’une initiation spirituelle ? Oui, les « Nébiim », terme soufflé par Cazalis et qui sera traduit par « Nabis », les inspirés de Dieu. Ces jeunes gens se regroupent, vers 1888, sous la férule principalement de Paul Sérusier, d’Emile Bernard et de Maurice Denis, à Pont-Aven, dans l’aura du maître Gauguin.

Influencés par le post-impressionisme, le primitivisme, le japonisme et la vision d’un art qui serait tous les arts, ils fréquentent le bouillonnement intellectuel des poètes symbolistes, des musiciens et même des milieux anarchistes pour des décors de théâtre… Ce mouvement, qui dure une vingtaine d’années, bouleverse bien des codes et surtout introduit l’idée d’une collaboration régulière entre les peintres nabis et des arts jusque là considérés comme plus mineurs ou délaissés.

« Le droit de tout oser », les Nabis l’utiliseront, à partir du « Talisman » de Sérusier, dans la virtuosité, l’explosion des couleurs, les références spirituelles ou ésotériques parfois, l’hymne à la vie enfin…

 

De cette originalité et de cette grande quête des « Inspirés », après les nombreuses expositions qui leur ont été consacrées en province, la SAMHA a jugé bon d’en faire profiter le public sanflorain en compagnie de Nathalie FAYE.

 

Nathalie FAYE :

 

Après des études universitaires alliant histoire, littérature, philosophie et histoire de l’art, professeur d’histoire et de géographie, elle anime en tant que conférencière, avec talent et un éclectisme surprenant, l’estaminet «  Au chat qui pelote » à Massiac.

 

« Au chat qui pelote » a ouvert ses portes il y a bientôt trois ans. À la fois bouquinerie, estaminet, galerie d’exposition et lieu de rencontre pour des soirées thématiques (histoire, littérature, philosophie, histoire de l’art), c’est aussi, dans ses petits90 m²au cœur de Massiac, l’abri de l’association « le chat dans le cèdre » qui organise depuis deux ans des soirées de poésie bilingue et le Festival du Grand Cèdre, festival de poésie contemporaine.

 

Pour en savoir plus : www.auchatquipelote.net

 

Renseignements téléphoniques :

  • SAMHA : 06 01 82 81 13
  • Musée : 04 71 60 22 32

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.