Accueil » En bref

Conseil communautaire du 27 juillet à Pierrefort

Soumis le lundi 31 juillet 2017Réagir à l'article
conseil_pierrefort1

Jeudi soir, les élus de Sant-Flour Communauté se sont réunis à Pierrefort  pour un dernier conseil avant la coupure estivale. René Pélissier, adjoint au maire a accueilli le président Pierre JARLIER et l’ensemble de ses collègues de l’assemblée communautaire. Une vingtaine de dossiers était à l’ordre du jour. A l’ordre du jour: l’extension de l’atelier technologique du lycée agricole,  la politique familiale avec la gratuité harmonisée des transports scolaires dans le primaire et l’extension de l’aide au transport des élèves pour les activités sportives, culturelles et environnementales sur tout le territoire de la communauté, les aides aux associations et manifestations ou encore la réhabilitation du centre de loisirs de Besserette.

 

Transport Scolaire, la gratuité pour les élèves du primaire sur l’ensemble du territoire

Saint-Flour Communauté, comme précédemment les quatre anciennes communautés de communes, assure la Gestion de Proximité des Transports Scolaires. Pour la prochaine rentrée elle harmonise  ce service à l’ensemble de son territoire. Mais surtout, elle généralise le principe de la gratuité pour tous les enfants scolarisés en « primaire ». Elle versera une aide compensatrice aux familles du même montant que le tarif appliqué par le Conseil départemental, soit 120 € pour l’année et 60 € pour une inscription à partir du 1er février 2018. Ce dispositif concerne plus de 550 enfants et représente la mise en place de 48 circuits quotidiens du lundi au vendredi. «l’évolution des dotations et de nos ressources conditionneront la poursuite de cette gratuité pour les familles, mais pour la rentrée 2017 elle sera effective », a averti Pierre JARLIER.

Le second dossier concernait les déplacements en temps scolaire. La Communauté de communes intervient, dans son champ d’actions que constitue la « mobilité » afin de favoriser, pour chaque enfant quel que soit le lieu de son école (maternelle et primaire) , les déplacements en faveur d’activités, sportives, environnementales et  culturelles. Une aide au transport dans le cadre des activités scolaires des écoles est étendue à l’ensemble du territoire. Ce dispositif sera évalué au terme d’une année avec l’objectif de répondre au mieux à la demande. Pour l’année à venir, 24 400 € y seront consacrés.

« Nous possédons sur le territoire de nombreux lieux sportifs, mais aussi culturels ou environnementaux qui méritent d’être connus et utilisés par les jeunes », a précisé Pierre JARLIER.

Subventions aux associations, les mêmes conditions d’attribution maintenues pour cette année

conseil_pierrefort6

Marquée par la fusion des communautés de communes, l’année 2017 est une année de transition dans de nombreux domaines d’intervention de Saint-Flour Communauté.  C’est le cas pour les aides aux associations dont les critères d’attribution variaient d’un territoire à un autre. Les subventions seront donc accordées cette année selon les conditions qui prévalaient jusqu’alors sur chaque communauté de communes. Seuls quelques ajustements ponctuels ont été pris. Dans ce cadre,  a été décidé que les fêtes communales ou de village restent de la compétence des communes.

A partir de 2018, ces aides seront allouées uniquement pour les manifestions d’organismes privés sociaux, culturels et sportifs présentant un intérêt communautaire.

« Nous consacrons cette année plus de 100 000 € aux manifestations et aux actions associatives d’intérêt communautaire sur la base des montants affectés en 2016 par chaque intercommunalité. pour l’an prochain, nous allons mettre en place des règles pour aider le mieux possible les manifestations d’intérêt communautaire qui animent notre territoire et qui sont portées par de nombreux bénévoles, tout cela dans la limite de nos contraintes budgétaires», a expliqué Pierre JARLIER, président de Saint-Flour Communauté.

Programme agricole: Extension de l’atelier technologique du lycée de Volzac. Attribution des marchés

Le lycée professionnel agricole Louis-Mallet de Volzac joue un rôle essentiel dans la formation des actifs agricoles de notre territoire. Il forme les futurs chefs d’exploitation. Il accompagne,  aussi, les agriculteurs en formation continue notamment dans le cadre de la reconversion ou de la valorisation des produits de la ferme. Depuis plusieurs années, la démarche de l’établissement est d’adapter sa pédagogie aux réalités de l’agriculture de montagne. Une vision que rejoint la Communauté de communes et à laquelle elle participe dans le cadre du développement économique et la mise en œuvre de son programme d’intervention agricole. Elle a ainsi participé à la construction de l’atelier technologique du lycée qui permet à plus d’une centaine de professionnels d’innover et de transformer les matières carnées, légumes, fruits mais aussi les produits cosmétiques.  L’atelier bénéficie du label « Agriculture Biologique », pour ceux engagés dans ce type de production.  Il remplit aussi un rôle de recherche et de développement.

Cet équipement atteint ses limites d’accueil. Une nouvelle fois, la Communauté de communes s’est engagée pour son extension et sa réhabilitation.  Cette opération s’élève à 800 000 € HT et bénéficie des contractualisations de Saint-Flour Communauté avec ses partenaires : Région 280 000 €, Etat 160 000 €, Département 150 000 €. Le chantier devrait démarrer dès le mois de septembre.

 Accueil de loisirs de Besserette

Réhabilitation des locaux. Attribution des marchés

Lors de la séance du Conseil communautaire du 27 juillet à Pierrefort, les élus ont voté l’attribution des marchés pour la réhabilitation des locaux du centre d’accueil de Besserette, à Saint-Flour. En 2014, la Communauté de communes avait procédé à l’extension de cet équipement dont elle est désormais propriétaire.  Aujourd’hui, il s’agit de porter l’effort sur la partie ancienne (montant prévisionnel d’opération : 646 691€HT). Dès septembre, les travaux porteront sur l’isolation thermique, l’acoustique, la mise aux normes et l’accueil pour améliorer le confort des enfants.  Il a été voté le plan de financement prévisionnel avec la possibilité de soutiens de la Caisse des Dépôts et Consignations (au titre de la transition énergétique (TEPCV) pour 351 750 € ; de l’Etat pour 108 950 € et de la Région pour 90 000 €.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.