Accueil » À la une

La rocade Saint-Flour-Murat enfin sur la bonne voie

Soumis le vendredi 20 janvier 2017Réagir à l'article
rocade2

Présentation aujourd’hui dans les locaux de Saint-Flour Communauté du projet de contournement routier de Saint-Flour. Un projet très attendu  par de très nombreux habitants et chefs d’entreprises de la région sanfloraine et de  l’ensemble du département (3 000 signataires de la pétition en faveur du projet dont 75 collectivités) puisque ce nouvel itinéraire facilitera l’accès à Aurillac depuis l’autoroute A75.

Après plusieurs années d’opposition et de conflit judiciaire, plus rien ne s’oppose désormais au Conseil départemental du Cantal pour qu’il débute  ce chantier.

« Ce contournement, depuis la zone d’activité du Rozier-Coren jusqu’à la sortie de Roffiac en direction de Murat, est un enjeu de désenclavement de notre département, de développement économique pour nos entreprises et de sécurité pour les Sanflorains, précise Pierre JARLIER, maire de Saint-Flour et président de Saint-Flour Communauté.   Je rappelle que la  descente de la ville enregistre le passage de 15 600 véhicules par jour dont un millier poids-lourds ».  Les travaux se feront  dans le cadre d’un partenariat public-privé porté par le Département et la société NGE pour une enveloppe total de 30 M€. Présent ce vendredi à Saint-Flour, Laurent WAUQUIEZ, a confirmé l’intérêt de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qu’il préside, avec  un soutien de 15M€ pour ce projet de développement qui dépasse très largement l’intérêt du secteur de Saint-Flour.

«  Cette visite du Président de la Région et du Président du Conseil départemental sur le point de raccordement de ce futur axe routier avec l’autoroute A75 est très symbolique. Depuis maintenant 20 ans, la Communauté de communes a anticipé ce projet en créant le giratoire d’accès et une zone d’activités économiques d’intérêt régional entièrement commercialisée, avant même que cette infrastructure routière ne soit réalisée, explique Pierre JARLIER. Le lancement effectif des travaux dans les prochains mois n’est qu’une première étape pour un réel désenclavement du Nord Cantal. La priorité doit maintenant être portée par tous les acteurs sur la liaison A75/A89 par le raccordement à l’Ouest du Cantal de la RD3 vers l’A89, à partir du secteur de la Baraquette, à proximité de Ydes ».

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.