Accueil » En bref

Label Pôle d’Excellence Rurale pour le Pôle Territorial de Santé

Soumis le mardi 7 juin 2011Réagir à l'article
signature_préfet_jarlier

Lundi 6 juin 2011, Marc-René Bayle, préfet du Cantal et Pierre Jarlier, sénateur et président de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour ont signé la convention relative au Pôle d’Excellence Rurale attribué par l’Etat à la réalisation du Pôle Territorial de Santé. Cette labellisation contribue au financement de cette opération à hauteur de 956 250 € sur un total d’investissement de 2 125 000 € HT.

Le Pôle Territorial de Santé fait partie des 14 PER retenus par l’Etat dans le Cantal depuis 2006. Il s’inscrit à ce titre dans l’axe prioritaire de soutien à l’amélioration de l’offre de services. “Son inscription rurale, la qualité du partenariat public/privé, sa contribution au développement durable ont justifié sa labellisation”.

“Notre Communauté de communes a concentré dans un premier temps sa politique dans le développement économique. Elle oriente aujourd’hui ses efforts sur l’offre de services et l’offre de santé est la première attendue par la population, a déclaré Pierre Jarlier au moment de la signature de la convention. Il fallait nous organiser et assurer des partenariats les plus larges possibles pour mener à bien cette opération qui proposera aux professionnels de santé les moyens de travailler dans de meilleures conditions, de pérenniser leur activité et d’assurer leur succession”.

Après avoir constaté la qualité de l’équipement en cours d’achèvement, Marc-René Bayle a fait part de son sentiment d’une “opération réussie“. “J’apprécie le partenariat et le rôle fédérateur de la Communauté de communes pour un équipement fonctionnel et parfaitement complémentaire de l’hôpital”.

Le Pôle Territorial de Santé ouvrira ses portes en septembre prochain.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.