Accueil » En bref

L’archéologie expliquée aux enfants

Soumis le samedi 17 mars 2012Réagir à l'article
Présentation des bacs archéologiques

Moyens pédagogiques et de transport vers les lieux culturels de son territoire, la Communauté de communes invite sa jeunesse à mieux connaître son patrimoine et donc l’histoire locale.

 

Attribué en 2004 au Pays de Saint-Flour, le label Pays d’art et d’histoire permet la mise en valeur du patrimoine local. Ses actions vont de la préservation à l’animation en direction des habitants et des touristes. La mise en valeur de notre patrimoine participe à la diffusion de l’image de notre territoire  mais aussi à recréer du lien social pour la population comme cela est chaque fois le cas lorsqu’un élément, tel le four banal, reprend vie.

Une des priorités est de sensibiliser le jeune public. De nombreuses animations, à la fois ludiques et pédagogiques, sont proposées aux  enfants et adolescents de 3 à 17 ans.

Sur le temps scolaire ou durant les vacances, l’équipe du Pays d’art et d’histoire a accueilli près de 1000 participants l’an passé et pas moins de 150 depuis le début de cette année 2012.

«Notre patrimoine est un atout de développement important que nous devons protéger, valoriser et mieux faire connaître et cette action débute avec les plus jeunes», explique Pierre Jarlier, président de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour.

En 2011, pour accompagner la démarche en faveur de la jeunesse, le Rotary Club de Saint-Flour avait offert deux maquettes pédagogiques permettant de comprendre l’architecture de nos églises romanes et gothiques.

Cette année, l’association a souhaité une nouvelle fois s’engager avec le financement de « bacs archéologiques ». Réalisés par Denis Roussel, archéologue, ils simulent un chantier de fouilles où chaque enfant doit avec patience dégager chaque objet  du sable, comme le font les professionnels.

Cet outil s’inscrit dans la continuité de la restauration des mégalithes comme le dolmen de la Table du Loup, leur mise en valeur à travers la « route des mégalithes » ou encore l’exposition au musée de la Haute-Auvergne « quand les hommes construisaient des dolmens ». En effet, le pays de Saint-Flour est riche de vestiges de cette période préhistorique et cependant ce patrimoine est peu connu localement.

«Nous sommes heureux de contribuer au travail de connaissance», a souligné Jean-Louis Berger, vendredi 16 mars à l’occasion de la remise des « bacs archéologiques ».

Pierre Jarlier a également profité de l’occasion pour rappeler que la Communauté de communes participe depuis cette année au financement des transports. «Nous souhaitons que les déplacements vers les sites culturels ou d’animations, ne soient pas une contrainte pour que  le plus grand nombre d’enfants puisse en profiter».

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.