Accueil » En bref

Le projet de contournement nord de Saint-Flour fait salle comble

Soumis le lundi 27 juin 20112 avis
Rocade, réunion publique

Plus de 100 personnes étaient réunies le 20 juin au soir pour la réunion publique du Collectif pour le contournement nord de Saint-Flour, au Gymnase de Besserette de la ville. Objectif : présenter l’avancement du dossier et revenir sur la démarche initiée en février dernier par Pierre Jarlier, Maire de Saint-Flour et Président du collectif « pour le contournement nord de Saint-Flour » qui a lancé la pétition et l’association du même nom. Le collectif, qui regroupe plusieurs élus, représentants des chambres consulaires mais aussi d’entreprises du département et de la société civile, avait en effet fait le choix de ne pas communiquer sur sa création en février, juste avant les cantonales.

« Nous souhaitons faire entendre la voix de toutes les personnes favorables au projet grâce à la pétition, dans le cadre de l’enquête publique qui s’ouvrira en principe cet automne. Plus nous aurons de signatures de particuliers et de délibérations de mairies en faveur du contournement, plus nous pourrons peser dans l’issue du débat et faire avancer ce projet » a indiqué Pierre Jarlier.

Le Président a rappelé l’intérêt « vital » du contournement nord de Saint-Flour pour la sécurité des riverains et des automobilistes, le désenclavement du Cantal et pour le développement économique et l’attractivité du bassin de St-Flour.

Il a également expliqué pourquoi ce tracé devait passer au nord de la ville. En effet, la circulation est plus importante au nord, le temps de parcours est plus court et ce tracé nord engendre moins de carrefours et d’ouvrages d’art puisque plusieurs vallées encaissées sont situées au sud de la ville.

Un dossier « solide »

L’une des principales difficultés de ce projet portait notamment sur l’éventuel passage de la rocade non loin du point de captage d’eau de la commune de Roffiac. Pierre Jarlier était intervenu à plusieurs reprises auprès du Conseil général afin qu’une solution soit trouvée avec la commune en amont de la demande d’utilité publique. Un travail qui a porté ses fruits puisque la maire de Roffiac, Aline Hugonnet, a lu lors de la réunion publique une déclaration du conseil municipal indiquant que le Département venait d’adapter le tracé prévu pour prendre en compte la situation de la commune et que dans ces conditions, il soutenait le projet. Un accord confirmé par le conseiller général du Canton nord de Saint-Flour en charge des finances et des grands équipements Henri Barthélémy, qui est revenu sur les difficultés soulevées par ce projet et sur les « 14 tracés qui ont, au total, été présentés » depuis près de 20 ans. « Le département prend certaines précautions pour présenter un dossier solide, a convenu Pierre Jarlier. Leur demande d’enquête d’utilité publique doit être « imperturbable » pour ne laisser aucune possibilité d’interprétation des données. Mais 3 ans se sont déjà écoulés depuis l’annulation de la dernière DUP, c’est trop long, il faut maintenant avancer rapidement. »

Et plus le retard s’accumule, plus le projet sera couteux pour le département et les Cantaliens, puisque la facture s’est déjà alourdie d’environ 7 millions d’euros. Un argument supplémentaire pour accélérer la mise en place de cet aménagement…

A l’issue de la réunion, 1700 signataires et 30 communes se sont exprimés en faveur du projet.

www.pourlecontournementnorddesaintflour.com

2 avis »

  • AUGUY VALERIE a écrit :

    Je pense pouvoir parler au nom des personnes venant travailler à Saint-Flour et devant emprunter la « descente du faubourg » tous les jours.
    Habitant Chaudes-Aigues, il n’est pas rare de mettre autant de temps pour relier Chaudes-Aigues au centre ville de Saint-Flour que le rond-point de l’Octroi à la zone artisanale du Rozier-Coren (soit 30 km et 6 km)
    Le rond-point du faubourg est dangereux lorsqu’il est emprunté par des poids-lourds.
    Personnellement il me tarde que cette rocade soit ouverte.

  • MONTEIL Paulette a écrit :

    Je suis pour le contournement nord de StFLOUR, habitante du faubourg, je trouve la circulation des poids

    lourds dangereuse surtout au rond point devant la pharmacie AUDIN, la POSTE, l’EGLISE, les petits

    commerces et Super marché LEADER Price, lieux très fréquentés par la population .

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.