Accueil » En bref, programme agricole

Les élèves-ingénieurs de l’ENSAIA de Nancy à l’écoute des éleveurs laitiers

Soumis le mardi 1 mars 2016Réagir à l'article
ensaia-laitiers

Dans le cadre du programme d’intervention agricole, les élus du Pays de Saint-Flour-Margeride ont souhaité conduire une expertise de la filière laitière et d’étudier avec ses acteurs des pistes susceptibles d’apporter de la plus-value sur le territoire. Cette étude a été confiée aux élèves de l’ENSAIA de Nancy.
un an jour pour jour après la venue l’an dernier d’un groupe d’élèves en dernière année de l’Ensaia (Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires) pour faire le bilan de l’élevage laitier et de la transformation fromagère, 30 nouveaux élèves sont revenus sur le territoire de St Flour. Leur objectif consiste à aller à la rencontre des éleveurs laitiers pour analyser et comprendre ce que sont les systèmes économes, raisonnés et innovants très présents sur cette zone.
Pour Pierre Jarlier, président de la Communauté de communes : « notre situation en zone de montagne nous oblige à réfléchir à des schémas de production différents des grands standards pour profiter pleinement de nos différences et de nos savoir-faire dans le but d’apporter de la plus-value sur notre territoire. Il s’agit d’un enjeu économique et démographique ».
Les étudiants sont venus accompagnés de 7 enseignants-chercheurs qui connaissent bien le territoire de St Flour pour avoir déjà fait une restitution d’études pour la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour Margeride l’année dernière dans le cadre du programme agricole et rural mené par celle-ci. Cette année les élus leur ont demandé d’aller plus loin afin de mieux connaître les forces et faiblesses de la filière laitière.
Le groupe a rencontré individuellement une trentaine d’éleveurs laitiers pour détailler leurs pratiques, mais aussi leurs attentes et envies pour l’avenir. Les étudiants ont ensuite travaillé sur des scénarios de prospective. Les éleveurs ont été invités à venir échanger et réagir lors de trois réunions qui se sont tenues à Ruynes en Margeride, à Paulhac et Villedieu.
Les échanges ont été très riches et constructifs et vont permettre aux enseignants chercheurs de poursuivre le travail sur la filière laitière du bassin de St Flour afin notamment de proposer des pistes d’action aux élus et agriculteurs. Il ressort déjà de ces réflexions que la diversité des exploitations, mais aussi des ateliers de transformation fromagère font de notre territoire un cas unique qu’il convient de préserver et de soutenir malgré une conjoncture délicate. Des éleveurs et des coopératives ont déjà annoncé des projets pour conserver une activité de transformation laitière, ce qui montre la réactivité de ce territoire pour faire face et contrer les marchés mondiaux.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.