Accueil » En bref

lutter contre les nuisances du stockage des déchets, priorité du syndicat des Cramades

Soumis le jeudi 7 juin 2012Réagir à l'article
Conseil syndical des Cramades

Lors du dernier conseil du Syndicat des Cramades, présidé par le Sénateur Pierre Jarlier, les marchés des travaux pour réduire les nuisances du centre d’enfouissement technique ont été approuvés.

Les travaux ont commencé le mardi 5 juin. Ils s’élèvent à 1 200 000 € HT.

Le Syndicat des Cramades est animé de la volonté de traiter l’ensemble des ordures ménagères tout en préservant la qualité du cadre de vie des riverains du centre d’enfouissement technique. Diminuer l’impact du stockage des déchets est aujourd’hui sa priorité.

Autres dossiers :

–         Fixation du tarif d’achat du carton des collectivités et entreprises de récupération de déchets.

Le Syndicat des Cramades a décidé de racheter le carton collecté par les entreprises de récupération de déchets et les communautés de communes afin d’accroître les performances de tri.

–         Le nettoyage des abords du centre d’enfouissement technique

Le Syndicat des Cramades va recruter pour une durée de 15 jours un agent afin de nettoyer les abords du casier d’enfouissement souillés par de nombreux déchets plastiques qui se sont envolés du casier.

–         Groupement de commandes pour l’acquisition de points d’apports volontaires et de containers

La collecte et le traitement du verre sont des compétences confiées au Syndicat des Cramades. Les communautés de communes sont compétentes en matière de collecte des ordures ménagères et du tri sélectif.

Un groupement de commandes est constitué afin d’acheter ensemble le matériel de collecte (points d’apport volontaire de verre, journaux magazines et emballages, containers pour les ordures ménagères et le tri sélectif) et bénéficier ainsi d’un prix plus intéressant.

Pierre Jarlier, président du Syndicat a rappelé aux membres présents « Combien il est utile de travailler tous ensemble pour améliorer le traitement et le tri de nos déchets. C’est grâce à cette mutualisation entre nos collectivités que nous sommes en mesure de contenir les coûts à la charge de nos habitants au regard de ceux qui sont pratiqués ailleurs. »

 
 

 

 

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.