Accueil » En bref

Rythmes scolaires : la CCPSF joue la solidarité et l’équité

Soumis le lundi 9 septembre 2013Réagir à l'article
élus école rythme scolaire BP 4092013 (17)

Présentation à l’école Hugo-Vialatte, à Saint-Flour, de  l’organisation des temps d’activités périscolaires suite à  la réforme des rythmes scolaires, en présence de Pierre Jarlier, président de la communauté de communes du Pays de Saint-Flour  de Mme Carlux, Inspectrice de l’Education Nationale , de Mme Albisson directrice de l’établissement, et des maires concernés .

7 écoles sur les 11 que compte la communauté de communes ont fait le choix de la semaine de 4,5 jours pour cette rentrée 2013.

Dans le cadre d’un dispositif expérimental, la communauté de communes propose, aux côtés des communes qui restent compétentes en la matière,  des activités périscolaires aux enfants comme l’éducation à l’environnement avec le Syndicat des Cramades, la découverte de la musique avec le CEMI, celle des sports collectifs avec l’OMJS ou encore de l’archéologie avec le Pays d’art et d’histoire. Sur la base de cette expérimentation, un comité de pilotage associant tous les acteurs travaillera à la mise en place d’un projet éducatif territorial pour la rentrée 2014/2015.

« L’engagement de la Communauté de communes répond à la volonté de solidarité et d’équité pour tous les enfants de notre territoire, pour une offre de qualité et gratuite », précise Pierre Jarlier.

Ce temps d’activité périscolaire n’est pas obligatoire. Cependant, les familles doivent inscrire les enfants auprès de leur école et ceci pour toute la durée de l’année scolaire.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.