Accueil » À la une

Territoire à Energie Positive et pour la Croissance Verte La Ministre signe pour 1,5 M€ avec le Pays de Saint-Flour-Margeride

Soumis le vendredi 28 octobre 2016Réagir à l'article
tepcv1

Ce vendredi 28 octobre à Clermont-Ferrand, Pierre JARLIER, président de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour-Margeride, Gérard Delpy, maire de Ruynes-en-Margeride et Mme Ségolène Royal,  ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, chargée des relations sur le climat, ont signé l’avenant à la convention «Territoire à Energie Positive et pour la Croissance Verte ». Il s’agit pour le territoire d’une enveloppe de 1,5M€ qui s’ajoute au 500 000 € obtenus en 2015. « Au-delà du soutien financier de l’Etat pour nos actions en faveur d’un développement durable respectueux de l’environnement, c’est une véritable reconnaissance de notre action menée sur le terrain depuis de nombreuses années et un encouragement à poursuivre en ce sens », a indiqué Pierre Jarlier.  

« Vos actions sont décisives pour que notre pays atteigne les objectifs ambitieux qu’il s’est fixé et cette exemplarité de la France passe par celle de ses territoires et de leurs forces vives », a déclaré Mme la Ministre.

Conformément à la loi sur la transition énergétique, 212 territoires ont été retenus pour leur engagement et seront aidés par l’Etat. Parmi eux, le Pays de Saint-Flour-Margeride souhaite pleinement accompagner la transition énergétique

Reconnu le 9 février 2015 « territoire à énergie positive pour la croissance verte », La Communauté de communes du Pays de Saint-Flour-Margeride pourra compter sur cette enveloppe financière pour:

  • accompagner sa politique de lutte contre la précarité énergétique des bâtiments publics ;
  • Réduire l’impact énergétique des déplacements ;
  • Réduire la consommation énergétique des bâtiments publics ;
  • Préserver la biodiversité.

S’agissant des bâtiments publics, les réhabilitations thermiques de l’ALSH de Saint-Flour, de la maison de services de Ruynes-en-Margeride, du centre technique intercommunal, du centre d’enseignement et de diffusion artistique et de la maison de l’habitat bénéficieront d’une subvention de 756 000 €.
En soutien de la biodiversité, 200 000€ seront attribués à la restauration de la narse de Lascols, au maintien des prairies naturelles et l’implantation de ruchers. Au titre de la réduction de la consommation d’énergie, 229 000 € seront consacrés l’acquisition de véhicules électriques, au déploiement de bornes de recharges, l’installation d’un parc de vélo à assistance électrique et la modernisation de l’éclairage public des zones d’activité.

Au total, ces différentes actions représentent une enveloppe d’investissements de plus de 4 M€. Ce qui devrait permettre d’éviter de rejeter 1,1 million de tonnes de CO2 par an.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.