Accueil » À la une

Vers un service de traitement des boues de station

Soumis le jeudi 3 février 2011Réagir à l'article
Vers un service de traitement des boues de station

Un nouvel engagement du Syndicat des Cramades

Couvrant 124 communes, soit près de 45000 habitants, le Syndicat des Cramades traite en moyenne près de 2000 tonnes de déchets recyclables par an et récolte près de 19000 tonnes de déchets au centre d’enfouissement technique dont 13700 tonnes d’ordures ménagères.

D’importants investissements ont été réalisés en 2010 avec la modernisation du centre d’enfouissement et du centre de tri (3,7 M€ investis au total). Ces mesures vont permettre de franchir une nouvelle étape en faveur du recyclage et de la réduction des déchets enfouis. Ceci tout en maîtrisant les coûts de traitement, en augmentation du fait notamment de la hausse de la Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) qui est passée de 9,15 €/tonne en 2007 à 20 €/tonne en 2010. A compter du 1er janvier 2012, la TGAP sera d’ailleurs portée à 30 €/tonne (40 €/tonne en 2015) sauf pour les sites d’enfouissement qui procèdent à la valorisation énergétique du biogaz issu de leur activité, comme le Syndicat des Cramades qui porte un tel projet.

Deux priorités ont été donc définies pour 2011 :

– la réduction des déchets à la source en sensibilisant les citoyens et les entreprises, en développant le compostage, et en oeuvrant pour la mise en place de filières de traitement et/ou de valorisation par catégorie de déchets.

A ce titre, le Syndicat des Cramades est la première collectivité d’Auvergne à avoir contractualisé avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de

l’énergie (Ademe) pour s’engager à réduire de 7% les déchets produits et de 15% les déchets enfouis en 5 ans (objectifs du Grenelle de l’environnement) ;

– l’amélioration des performances de recyclage afin d’atteindre les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement (75% de recyclage à l’horizon 2012).

Un objectif qui permettrait en outre d’augmenter les aides eco-emballages (marge de progression de près de 10€/hab) et donc de financer de nouveaux équipements.

L’une des actions phares engagées cette année par le Syndicat sera la mise en place d’une station de co-compostage traitant les boues et les déchets verts. Cet investissement de près de 2M€ au total permettra la fabrication d’un compost aux normes AFNOR utilisable en agriculture biologique.

Président du Syndicat des Cramades, Pierre Jarlier a souligné “l’action exemplaire menée par le Syndicat en faveur de la préservation du territoire et de l’amélioration du cadre de vie, mais aussi l’intérêt de la démarche engagée de mutualisation des moyens pour le traitement des déchets sur un vaste territoire”.

http://www.syndicatdescramades.fr/

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.