Accueil » À la une

Vœux de Pierre Jarlier : Priorité pour l’emploi et pour un territoire attractif et solidaire

Soumis le lundi 21 janvier 2013Réagir à l'article
st flour - voeux- Pierre Jarlier 19012013 BP

Pierre Jarlier a présenté le 19 janvier ses vœux aux élus et aux représentants sociaux et économiques du Pays de Saint-Flour. Une cérémonie qui revêtait un caractère particulier puisqu’il s’agissait du 20ème exercice du genre pour le Sénateur-maire de Saint-Flour.
Entouré de son équipe municipale, des représentants de l’Etat, du Département et des chambres consulaires et devant un public nombreux, Pierre Jarlier, alliant bilan et projets, est revenu sur ses 3 priorités pour 2013 : l’emploi, l’attractivité et la solidarité.

« Dans un contexte économique difficile, notre territoire n’échappe pas aux difficultés » a t-il tout d’abord indiqué. L’équipe municipale a néanmoins réussi à assainir la situation budgétaire de la ville en divisant par 2 sa dette 19 ans après les difficultés importantes qu’a connu Saint-Flour. L’extinction de certains emprunts en 2015 permettra de conforter ce redressement. La baisse démographique qui touche l’arrondissement a été fortement atténuée, grâce notamment à la politique de développement menée sur le territoire ces dernières années. Les cantons de Saint-Flour Nord et Sud ont ainsi gagné en 10 ans 4,38% d’habitants et la population de la ville centre est restée stable. 

 Priorité à l’emploi et à l’attractivité du territoire
L’emploi restera une priorité des élus pour 2013. « 900 emplois ont été créés sur la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour en 10 ans, a indiqué Pierre Jarlier, et 110 M€ ont été investis ces 15 dernières années pour favoriser l’attractivité du territoire ». Pour les deux prochaines années, 20M€ de projets sont en cours de réalisation ou à l’étude par la Ville, la Communauté ou encore le Syndicat des Cramades. 11 entreprises dont une enseigne Leclerc, représentant 80 emplois directs, ont d’ores et déjà décidé de s’installer sur nos zones d’activité dans ce délai.

Pour accompagner ce développement et être en mesure d’accueillir de nouvelles populations, 100 logements sont en projet dont 30 logements sociaux et 20 en accession sociale. De nouveaux services seront proposés à la population avec la création du complexe multisports qui sera opérationnel à l’automne 2013, la construction d’un Accueil de loisirs sans hébergement, du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine portés par la Communauté de communes. Un nouveau projet de territoire de la Communauté de communes qui comportera un volet agricole important soutenant les filières locales sera également mis en œuvre cette année.

Quant à la ville, elle va construire une nouvelle salle de restauration pour le club du 3ème âge de la ville basse, commencer la réhabilitation du gymnase de Besserette et réaliser de nombreux travaux de voierie.
Autre priorité : l’amélioration et l’optimisation de la ressource en eau de Saint-Flour. La canalisation principale va être changée et les services travailleront sur la mise aux normes de la station d’épuration qui devra être finalisée avant 2016.

Toujours sous l’angle environnemental, 2013 verra la création d’une station de co-compostage par le Syndicat des Cramades qui permettra notamment de produire un compost utilisable en agriculture biologique après un investissement de 1,2 M€ pour réduire les nuisances du centre technique d’enfouissement.

12 manifestation phares seront également organisées dans la Ville en plus de la programmation culturelle, Saint-Flour recevra notamment la finale du championnat du monde enduro les 6, 7 et 8 septembre prochains avec le Moto Club du Haut Cantal.

 La solidarité territoriale, enjeu de développement
« Parce que la crise touche d’abord les personnes et les territoires les plus fragiles, nous nous devons d’être toujours plus solidaires » a poursuivi Pierre Jarlier. Un nouveau contrat social sera mis en œuvre sur la période 2013-2015 qui sera ouvert au territoire de la Communauté de communes.

Revenant notamment sur les débats qui ont eu lieu au Sénat sur la péréquation et le partage des richesses entre territoires, Pierre Jarlier a indiqué que « c’est la solidarité territoriale qui permettra de donner de nouvelles chances à notre territoire dans cette période de crise. La voix des départements ruraux doit être entendue ! » a insisté le Sénateur qui a appelé les élus de l’arrondissement à s’organiser au-delà des clivages politiques et à réfléchir à la mise en place d’un Schéma de cohérence territoriale (SCOT) axé sur le triangle Massiac, Saint-Flour, Murat.

Pour conclure,

Je vous renouvelle mes voeux les plus chaleureux pour 2013 auxquels s’associent tous les élus qui m’entourent.
Mais en terminant ce propos, je veux vous faire part d’un sentiment personnel.
Nous entrons dans une période difficile qui va nécessiter beaucoup d’efforts collectifs. Alors si nous voulons éviter la double peine d’un territoire déjà fragilisé, ajouté à une crise sans précédent, nous allons devoir redoubler d’énergie, retrousser nos manches, une fois de plus, pour surmonter nos difficultés. C’est possible, nous l’avons déjà fait, vous l’avez déjà fait, par le passé. Car nos atouts sont évidemment plus forts que nos handicaps, même dans les territoires qui souffrent le plus actuellement.
Mais pour cela, il y a, à mon sens, trois recettes incontournables :
– La première : travailler tous ensemble, loin des clivages stériles, et avec tous les acteurs locaux autour de projets partagés ; et bâtir de nouvelles solidarités territoriales à une échelle pertinente pour ne laisser personne, mais aussi aucune commune, à l’écart du développement local.
– La seconde : Que les élus parlent d’une seule voix quand il s’agit de défendre les intérêts de notre territoire, comme du Cantal. Qu’ils soient de droite ou de gauche, car notre seul parti doit rester celui de la montagne.
– Et enfin, la troisième : que la solidarité nationale soit plus attentive à nos campagnes et tienne mieux compte de leur diversité et de leur handicap.

C’est à ce prix que nous serons en mesure de bâtir un aménagement du territoire plus équitable et plus efficace aussi, pour mieux répondre aux attentes de notre population.

Vous pouvez compter sur ma détermination et mon engagement total au côté de toutes les forces vives de notre département pour agir dans ce sens.

 

Donnez votre avis !

Donnez votre avis ci-dessous, ou effectuez un lien (trackback) depuis votre propre site Internet. Vous pouvez également vous abonner gratuitement à ces avis par notre flux RSS.